Historique

De la maison des bords du Drac au Rondeau-Montfleury

Le petit Séminaire de Grenoble, fondé en 1812, occupa d’abord un immeuble rue Perrière (aujourd’hui Quai Perrière) puis Quai Créqui, dans l’ancien Hôtel de Franquières.

Il s’installa progressivement ensuite dans une vaste propriété achetée au Marquis de La Valette, et située au sud de Grenoble, au lieu-dit le Rondeau, d’où son nom. Cet établissement existe toujours : il est devenu le Lycée Vaucanson.

Suite aux lois anti-congréganistes du début du XXe siècle, les Supérieurs du Rondeau, qui étaient des prêtres, furent expulsés de ce lieu et les élèves furent dispersés dans différents établissements de la région.

Parallèlement à cette histoire, sur la colline de Montfleury de Corenc, existait depuis Humbert II, le dernier des Dauphins, un couvent de Dominicaines.

Ces lieux furent ensuite occupés par d’autres ordres de religieuses, dont les dernières furent elles aussi expulsées au début du XXe siècle. Le domaine tomba peu à peu en décrépitude.

C’est en 1907 que plusieurs familles grenobloises créèrent une société en actions et achetèrent le terrain et les bâtiments de Montfleury : la Rondinoise.

Le Rondeau-Montfleury était né et c’est le 2 janvier 1908 qu’arrivèrent les premiers élèves sur ce site.

Nous avons célébré en 2008 le centenaire de l’arrivée des élèves sur le site de Montfleury.

Aujourd’hui, la Rondinoise existe toujours. Elle s’est transformée en association loi 1901 et poursuit, avec l’organisme de gestion et la direction, l’œuvre commencée il y a près de deux cents ans.

Le Rondeau-Montfleury est formé aujourd’hui d’une école maternelle (3 classes), d’une école primaire (12 classes dont une CLIS) et d’un collège (20 classes, soit 5 classes par niveau), nous accueillons également des élèves en dispositif ULIS.

Le Rondeau-Montfleury est un établissement privé de l’enseignement catholique, sous contrat avec l’Etat, qui accueille les enfants de toutes confessions et toutes origines.