Elior s’engage avec vous

Lutter contre le gaspillage alimentaire, un engagement, des actions
capture
8 % des émissions mondiales de gaz à effet de serre sont issus du gaspillage alimentaire. C’est notre responsabilité de l’éviter et de le combattre, avec nos clients. En novembre, nous mettons donc en place l’opération « Bien manger sans gaspiller » sur 650 restaurants scolaires dont nous assurons la restauration.

 

 

Afin de compléter le dispositif, une campagne de sensibilisation des enfants sera réalisée via notre animation « Chasse au gaspi ».Capture1

Ainsi, des messages pédagogiques diffuseront les bonnes pratiques que chacun pourra s’approprier et appliquer chaque jour dans son restaurant scolaire.

Rendez-vous à partir du lundi 19 novembre pour découvrir le défi géant contre le gaspillage à relever par les convives eux-mêmes à l’occasion de la SERD (Semaine Européenne de la Réduction des Déchets).

Cette démarche d’envergure s’inscrit dans la charte « Zéro gaspillage » d’Elior.

Quand l’objet du quotidien devient une œuvre d’art intitulée : « POESIE VISUELLE »

CARTIER MILLON - Copie    DSC07988

 

 

 

 

Les 6èmes ont laissé libre cours à leur imagination en détournant un objet du quotidien.

Comment combiner dessin, collage et photographie pour obtenir une composition,  à la fois humoristique et poétique ?

A chacun le plaisir de créer dans les pas de Chéma MADOZ.

S. LAUZIER

DSC08107 - CopieDSC08015DSC08191 DSC08176DSC08197DSC08200DSC07989

Des quizz à la carte avec Plickers !

Capture1

Ce nouvel outil d’évaluation fait progressivement son entrée au Rondeau-Montfleury.

Plickers est une application multiplateformes permettant d’interroger simultanément et individuellement à une même question de type fermé ou sondage tous les élèves d’une classe en utilisant de simples étiquettes. Le traitement des réponses est instantané. L’enseignant propose aux élèves des questions préparées avec l’application. La question et ses réponses possibles sont vidéo projetées sur le TBI (tableau blanc interactif) de la classe, l’élève choisi la réponse et présente son QRcode à l’enseignant.

La réponse choisie est déterminée par l’orientation du QRcode.
L’enseignant équipé d’un appareil de prise de vue connecté à Internet (smartphone ou tablette) balaye la salle. Le système « scanne » en direct les réponses.
Instantanément l’application enregistre et affiche les résultats, les statistiques et les graphiques sur le terminal utilisé par l’enseignant.

Cet outil permet une évaluation rapide, mais aussi une consultation non évaluée. Cet outil ne remplace pas bien sûr les évaluations traditionnelles rédigées sur les copies mais permet à l’enseignant d’obtenir  très rapidement une image du niveau de connaissance de la classe pour ainsi adapter sa progression.

Enfin, les élèves se prennent au « jeu » ! Apprendre ses leçons pour faire de bons scores, pourquoi pas ?

F. Lolmède

Revue de Presse d’Octobre

La revue de Presse du mois d’octobre.

Capture

Visite de la ruche

CaptureCe vendredi 19 octobre, deux apiculteurs de l’Abeille Dauphinoise sont venus voir la ruche, ils l’ont soupesée pour estimer au vu du poids si les abeilles tiendraient l’hiver, elle pèse environ 27kg -ce qui est correct: une ruche normal pèse 32kg. Nous avons ouvert la ruche pour regarder le couvain et les réserves de miel pour l’hiver. En fonction de là où il y avait du couvain, nous avons déplacé les lanières contre le varroa (c’est un parasite qui s’attaque au couvain et aussi aux abeilles) et nous l’enlèverons dans un mois pour éviter que le produit sur les lanières ne soit plus efficace. Pour que les abeilles aient assez de provisions pour cet hiver, nous avons placé un réservoir de sirop sucré (ça ressemble au miel) pour qu’elles le mettent dans leurs réserves d’hiver. Après cela, nous avons refermé la ruche.

Alix Fayolle

En Orange !

CaptureLe 18 octobre, nous avons été reçus très gentiment (goûter, tee-shirt de Super Codeur) par les employés volontaires d’Orange. Nous avons commencé par écouter un Super Codeur qui nous a expliqué ce que nous allions faire. Avec le premier logiciel Scratch, nous devions programmer un jeu avec le lutin Gobo que l’on devait faire apparaitre ou disparaitre, puis il fallait installer un compteur pour compter les points. Avec le deuxième logiciel, nous avons appris à programmer Thymio, un petit robot sur roues avec des capteurs, pour qu’il se déplace : avant, droite, gauche tour complet…et qu’il détecte les obstacles et le lignes noires. C’était le même principe que Scratch, pour programme, il fallait coller des « blocks » et envoyer l’information au robot.

Capture1Pour finir, nos mains sont devenues virtuelles grâce à un capteur et nous pouvions arracher les pétales d’une fleur d’ordi.

Merci à tous les Super codeurs qui nous ont si bien reçus et appris plein de choses.

Virgile et Mathis, Eliott et Clément, Rémi, Martin élèves de 6C

Pour plus d’informations, les curieux peuvent trouver au CDI un article intitulé « Coder en s’amusant avec Scratch » dans le magazine Cosinus 208 d’octobre 2018.

F. Guevara

 

Des sangliers au Rondeau

20181018_181223Le Rondeau se situe au milieu d’un espace vert remarquable, au pied de la Chartreuse.

Des sangliers se promènent une fois l’activité scolaire terminée. On peut les croiser le week-end et les soir après 19h00.

Il viennent paisiblement manger végétaux, champignons et vers de terre.

Notre classe d’intégration dans le Trièves – 26-28 septembre 2018 6ème B & ULIS

trievesNous sommes partis au centre de Corps le mercredi matin. A notre arrivée, lors d’une randonnée, nous avons découvert ce bel environnement au sein de la nature, dans le massif du Vercors. J’ai fait plein de découvertes sur les fleurs, les arbres, les oiseaux… De retour au centre, nous nous sommes installés dans les chambres entre amis, j’ai pu partager des soirées blagues, énigmes et complicité. Lors de la première veillée, nous avons écouté une histoire sur le centre dont le nom est « La Tuile aux Loups ». J’ai trouvé cette histoire un peu étrange. On nous a raconté qu’un enfant avait cassé une tuile permettant d’entendre la bise. Pour ne pas se faire punir, il s’est caché et il est tombé nez à nez avec « le maître de la lune » qui l’a transformé en loup blanc.

Le lendemain, nous avons fait beaucoup d’activités mais celle que j’ai préférée a été le tir à l’arc. Auparavant je n’en avais jamais fait mais par la confiance et l’envie j’ai réussi à gagner ! Il y a eu d’autres activités sympathiques telles que la grimpe d’arbres et la randonnée ornithologique. J’ai également adoré la veillée Boum, on s’est bien amusé, on a chanté, dansé et fait la fête.

Mon plus beau souvenir, c’était le passage sur la passerelle du lac de Monteynard. Pour graver ce souvenir à tout jamais, nous avons fait une photo de groupe au-dessus du lac. La vue était magnifique. Cela a été un très beau voyage avec des souvenirs plein la tête. J’espère y retourner un jour.

Raphaël

Musée Berlioz – 4° D

2Le 4 octobre 2018, la classe de 4D est allée au musée Berlioz. Nous nous sommes rendus en car, toute une journée à la Côte Saint André pour visiter la maison d’Hector Berlioz, célèbre compositeur, chef d’orchestre, critique musical. Encadrés par des animateurs, nous avons découvert l’univers de cette célébrité. Musiques et caricatures étaient mises à l’honneur. Hector Berlioz  a eu plusieurs histoires amoureuses dont son œuvre  nous parle. Une écoute musicale et une analyse de la symphonie  fantastique nous a apporté de nouvelles connaissances : l’idée fixe qui représente l’amour que Berlioz avait pour Estelle, une fille qu’il avait rencontrée dans notre région mais qui n’avait pas voulu de lui…Ensuite un atelier de caricatures nous a été proposé. Nous avons d’abord caricaturé une personne, un métier et  enfin une pensée qui nous inspiraient. Puis nous avons appris à dessiner plusieurs types de visages en partant de figures géométriques. La fin de journée est trop vite arrivée et nous sommes revenus au collège Rondeau-Montfleury en emportant une partie d’Hector Berlioz avec nous.

Sarah, Séléna, Solène et Colin

berlioz2 31

 

Crèche en construction pour le Festival…

DSC07632En vue du Festival des Crèches de Noël, un groupe de jeunes de la classe de 5èB se retrouve chaque semaine dans la salle d’Arts plastiques  pour façonner et combiner leurs talents…tous ensembles, ils ont commencé par façonner les tuiles qui recouvriront la future toiture. Ensuite, ils se sont répartis les taches pour  élaborer fagots de paille, petit pont ou autre éléments du décor  pour  accueillir bientôt les personnages…Rendez-vous en décembre à la Cathédrale de Grenoble pour découvrir leurs créations.

S. Lauzier

DSC07631