Un potager à l’école

6BB15F7D-087E-4AED-8056-6A0117DD3FC2Les élèves de GS sont heureux de vous présenter leur nouveau potager à l’école.

Dans les jardinières, ils ont planté toutes sortes de plantes aromatiques, de légumes d’automne, de framboisiers et même de fraisiers.

En attendant la récolte, saluons ces jeunes jardiniers bien motivés !

Fabrication de cerfs-volants à l’école

DSCN0581Les élèves de CM1 ont fabriqué des cerfs-volants avec leurs propres matériaux. Ils ont pu les tester dans la cour de récréation.

Conception, réalisation et expérimentation des cerfs-volants. : une belle réussite !

Félicitations à nos jeunes élèves.

DSCN0528 DSCN0535

Opérations « mets tes baskets et bats la maladie »

CapturePour la première fois cette année, l’’équipe éducative a décidé de participer à une manifestation solidaire « Mets tes baskets et bats la maladie » au profit de l’association ELA contre les leucodystrophies (maladies génétiques évolutives et invalidantes).

Cette action a pour but de sensibiliser les jeunes à la solidarité, au handicap, à la différence et de les inciter à s’investir pour une cause. Touts les élèves de l’école ont couru  le 18 octobre . Ils ont relevé un défi collectif et solidaire.   Ils nous montrent combien il faut garder l’espoir. Je me fais le porte-parole de nos enfants, de nos amis malades, des parents et des chercheurs, pour vous renouveler tous nos remerciements et vous assurer de notre profonde considération.

IMG_2321IMG_2311 Capture1

Prêtre accompagnateur du Rondeau

image pLe Père Jean Baptiste THIBAULT est le prêtre accompagnateur du Rondeau.

Nous avons le plaisir de l’avoir à nos côtés depuis plusieurs années.

Ce dimanche lors de la messe en l’église de Notre Dame Plaine Fleurie il a été installé curé de la paroisse par notre évêque Monseigneur Guy de Kerimel.

Jardinage des Grandes Sections à l’Ecole

ecole

Avec les tissus et les vêtements apportés en classe, la classe de GS a confectionné un épouvantail (dont la maîtresse a cousu les différentes pièces de tissu). L’épouvantail prêt, Julien l’a enfilé sur une croix en bois et l’a installé dans le potager sous les yeux ravis des élèves de GS qui l’ont prénommé « Paillasse ».

Et comme l’an passé, nous nous sommes mis à l’ouvrage dès l’arrivée du printemps et des beaux jours en préparant nos quatre carrés de terre : nous avons enlevé les mauvaises herbes, planté des plants de salades (laitues et scaroles) et de tomates de toutes sortes, et semé des graines de radis, de petits pois et d’œillets d’Inde. Les plantes aromatiques et les fraisiers ont bien résisté à l’hiver et se sont bien développées. Quant aux framboisiers qui n’ont pas survécu à l’été dernier, quelques élèves  les ont remplacés en apportant de nouveaux plants de framboisiers.

A l’aide de bouteilles en plastique et de quelques arrosoirs, les élèves avaient pris l’habitude de transporter l’eau du robinet des toilettes jusqu’au potager. Mais depuis quelques jours, nous avons eu l’heureuse surprise de voir installer un récupérateur d’eau avec un robinet. Quel plaisir maintenant de faire seulement quelques pas pour venir chercher de l’eau de pluie et d’arroser le jardin !

L’épisode neigeux n’a pas endommagé nos plantations. Fort heureusement ! A la suite des  fortes pluies, nous avons même vu apparaître les plants de tomate en fleurs, les fraisiers en fleurs, les iris commencer à fleurir, les plants de salade grossir et les graines de radis germer !

ecole2

 

ecole3

Semaine du goût à l’école

Lundi 15 novembre : « ACIDE/AMER »tartes au chocolat et tartes aux citrons

Les élèves des GS mettent la main à la pâte pour confectionner des tartes au chocolat et aux citrons.

15-11

 

15-12-18

 

 

 

 

Mardi 16 novembre « SALE» : cakes au fromage et quiches aux lardons

CaptureLes enfants de GS préparent de délicieuses quiches aux lardons et cakes au fromage.

Ils coupent le fromage en dés et le râpent. Ils confectionnent la pâte brisée ; puis font la préparation en cassant des œufs, en versant la crème fraîche, le lait, le fromage râpé. Et pour d’autres, ils font revenir sur la plaque électrique les lardons sous la surveillance d’un adulte puis les ajoutent à leur préparation.

Les enfants dégustent leur plat salé avec délectation. Et beaucoup en redemandent bien volontiers !

 

Jeudi 18 novembre : « SUCRE » : tartes aux pommes et roulés à la confiture

Certains élèves font la pâte brisée ; tranchent les pommes épluchées et les disposent sur le fond de tarte. Pendant que d’autres préparent la pâte du gâteau à rouler et découvrent comm18-11-1ent fonctionne un batteur à monter les blancs en neige.

Une fois cuits, les mamans partagent les tartes aux pommes et les roulés à la confiture et les distribuent aux enfants pour leur plus grand plaisir !

 

Vendredi 19 novembre : fruits et légumes d’automne : brochettes de fruits, salade de fruits, compotes et purée de potiron…

Lavage, épluchage des fruits frais. A l’aide d’une pique en bois les enfants ont enfilé des morceaux de fruits en reproduisant un algorithme. Puis dégustation de leurs brochettes de fruits. Le restant a servi à faire une compote.

Quant aux potirons, nous en avons fait une bonne purée. Alors que d’autres ont servi de citrouilles Halloween !

19-1119-11-18

Musée de Grenoble – Grande section de maternelle

CaptureArrivée en bus au Musée de Grenoble

Regroupement dans une salle de l’exposition égypte

Les 2 animatrices racontent la légende d’Osiris :

Osiris fut le premier des pharaons régnant sur l’Égypte, aux côtés de sa sœur et épouse Isis. Il était bon, juste et sage.

Seth, jaloux, voulut le tuer et complota contre lui. Il organisa un banquet où il avai tplacé un coffre magnifique, qu’il avait fait fabriquer par ruse à la mesure du corps d’Osiris. Seth déclara au banquet qu’il offrirait ce magnifique coffre à celui qui, en s’y couchant, le remplirait parfaitement. Lorsque Osiris s’y étendit, Seth rabattit rapidement le couvercle, le cloua, et le jeta dans le Nil.

Désespérée, Isis chercha Osiris jusqu’en Phénicie. Elle y retrouva le cercueil et le ramena en Égypte. Mais Seth réussit à s’emparer du corps et le coupa en quatorze morceaux qu’il dispersa.

Isis rassembla les membres épars de son mari, reconstitua le corps avec l’aide du dieu Anubis, l’entoura de bandelettes (Ce fut la 1ère momification) et réussit à lui rendre vie.

Capture1Depuis ce jour, Osiris règne sur le royaume des morts et peut ouvrir, pour chaque Égyptien, après la mort, les portes de l’éternité.

Les ouchebtis sont des statuettes peintes en vert ou bleu, en bois ou en pierre, qui étaient enterrées en grand nombre (il y en avait au moins 365 soit 1 par jour) avec les morts dans l’Egypte ancienne. Les ouchebtis devenaient leurs serviteurs  dans l’au-delà. Ils pouvaient être : boulanger, pêcheur, architecte, paysan…

Puis nous sommes allés voir la déesse lionne, la statue de Sekhmet (bronze, 1350 av JC), qui protège la famille royale et apporte malheur et maladies à leurs ennemis.

Ensuite, nous sommes montés à l’atelier d’arts plastiques, une grande salle joliment décorée par des décors de l’Egypte ancienne : divers dieux et déesses. Il y avait même une vitrine avec  beaucoup d’ouchebtis.

Ensuite, nous sommes montés à l’atelier d’arts plastiques, une grande salle joliment décorée par des décors de l’Egypte ancienne : divers dieux et déesses. Il y avait même une vitrine avec  beaucoup d’ouchebtis.

Après nous avoir raconté une petite histoire, l’animatrice a sorti du coffre 33 statuettes en plâtre, des « ouchebtis », et en a distribué un à chaque enfant.

Capture2Chaque enfant s’est entraîné à écrire son initiale en hiéroglyphe sur une feuille de papier puis l’a écrit sur le côté de l’ouchebti. Puis chacun a dessiné un sac à dos, les cheveux et quelques motifs pour décorer la statuette.

Quelle fierté de montrer leur ouchebtis tout décoré au crayon à papier !

Après avoir enfilé un tablier, à l’aide d’un pinceau encre de couleur, les enfants ont peint leur statuette de la couleur de leur choix.

Capture3Puis c’était l’heure de la pause goûter et récréation.

Ensuite, Visite libre du Musée.

Les enfants regardent à leur guise les sarcophages. Ils sont émerveillés devant de tels trésors !

« Dis, Maîtresse, pourquoi il n’y a plus de momie à l’intérieur des sarcophages ? »

Effectivement, il ne reste plus que l’écrin, les objets décoratifs…

Capture4 Capture5

Nous avons poursuivi la visite en observant des scribes égyptiens, des papyrus, des vases canopes, des masques africains, en entrant dans un temple, en contemplant diverses installations… sans oublier « La hourloupe » de Jean Dubuffet !

FIN