kangourouC’est avec enthousiasme et pugnacité que tous nos élèves de troisième se sont penchés sur les épreuves du concours Kangourou de cette année.

Les 142 participants ont été récompensés par des Tshirts, des casse-têtes,  des revues ou même des friandises. On notera une excellente médaille de bronze au niveau national pour Zakaria Faihe, élève de Troisième C.

Les autres locataires du podium au niveau du collège sont Vinca Grangeon (Troisième A) et  Aurélien de Gmeline (Troisième B).

Nous espérons vous revoir à nouveau très nombreux pour la prochaine édition, le montant de la participation étant très modeste, et en partie pris en charge par le collège. 

faryLes élèves des classes de 5ème ont travaillé pendant leurs cours d’anglais sur la création d’un conte de fée moderne. Ils devaient choisir un conte de fée classique et la moderniser en utilisant un élément présent dans notre vie quotidienne (ex. téléphone portable, tablette etc.). Ensuite ils devaient créer une couverture de livre imaginaire (en anglais). Avec l’aide des documentalistes du CDI, ils ont approfondi leur connaissance sur comment est construite une couverture. La dernière étape a consisté à créer la couverture et à écrire leur histoire.

Les lauréats sont Camille Gelis 5A (premier prix), Nathan Duquennoy 5A (deuxième prix), Apolline Argento 5C (troisième prix) et Colline Enjolras 5C (quatrième prix).

Bravo !

1Du 13 au 17 juin la classe de 3°E a cheminé dans des lieux d’histoire et célèbres de notre patrimoine parisien. Ils ont pu croiser les façades meurtries de Notre Dame et pérégriner dans les appartements  Napoléon 3 qui constituent un témoignage exceptionnel de l’art décoratif sous le second empire au musée du Louvre en croisant du regard la célèbre Joconde qui les attendait.

Par ailleurs,  déambulation et sensibilisation autour  une véritable 3prouesse technologique qui résonne dans la construction de la fondation Louis Vuitton. Dans ce lieu fascinant, ils ont pu vivre l’expérience  sensible d’une œuvre en traversant le pénétrable de Rafael Soto. Entre œuvre d’art et environnement  ils ont pu mesurer l’œuvre au lieu. Une invitation à entrer dans l’œuvre.

Un voyage bercé par des temps forts à la Comédie 6française : avec entre autre une représentation du Misanthrope après avoir découvert la chaise même de Molière et la pièce intitulée Hors la Loi qui posait la question des droits des femmes en France. Pièce qui faisait écho à la visite conférence du musée du quai Branly autour de la place7 du féminin masculin dans le plateau des collections. N’oublions pas non loin de là, la visite des célèbres colonnes de Buren où les élèves ont investi les lieux en se figeant comme des statues…Un séjour où la bonne humeur rayonnée avec des temps de convivialité lorsque l’ensemble du groupe a improvisé une chorégraphie 8devant la célèbre fontaine Stravinski sur le parvis à coté de Beaubourg ou lors de retrouvailles gourmandes dans une pizzeria.

Ils sont rentrés bien fatigués mais enrichis de bons et beaux souvenirs.

S. Lauzier 4 5    9 10 11

 

dav

Le mardi 4 juin, les classes de 5eme A et 5eme D sont allées au Laboratoire de Planétologie et Astrophysique de Grenoble (IPAG). Il y avait quatre ateliers, pour les classes divisées en quatre groupes:

  • Le planétarium gonflable,
  • Le sentier planétaire,
  • Une simulation d’aurores (boréales),
  • Une observation du soleil.

Dans le planétarium, nous avons pu observer des planètes, des astres, et ce qui constituait l’Univers.

Le sentier planétaire représentait les planètes ainsi que les distances entre elles, en respectant l’échelle, le long d’un sentier se situant sur un parc public.

La simulation d’aurores était une expérience démontrant comment se formaient les aurores boréales (et australes).

Enfin, l’observation du Soleil se fit de différentes manières suivant l’instrument que l’on utilisait (même si le Soleil n’était pas très actif à ce moment là).

En fin de journée, il y eut une conférence très intéressante sur les exoplanètes.

Cette journée fut très instructive et nous remercions les animateurs.

Camille Gelis et Maxime Matray, 5eme A

eleves museo

dav

sentier planetes

1 A l’art sa liberté du paysage en classe de 3ème en Arts plastiques.
A chacun de trouver son cadrage et sa technique pour exprimer le souvenir d’une émotion.
« Il faut commencer par éprouver ce qu’on veut exprimer. » selon Vincent Van Gogh8

2 3 4 5 6 7

1_Apoline Que de belles trouvailles artistiques pour mettre en valeur le bonbon réalisé en 6èA en Arts plastiques.
A chacun son dispositif de présentation pour flatter un bonbon bien modelé.
Jusqu’à la rédaction du cartel pour aiguiller le visiteur dans cette exposition gourmande et créative.
Nous sommes fiers de vous présenter nos créations…
Appolline, Charline, Corentin, Jade, Juline et Timoté6_Buisson

3_CREGO charline4_Gallin Timoté5_ROBIN Juline2_Corentin FOUQUART

sdr

Du 16 au 23 mai, les élèves de 4èmeA sont partis en Allemagne retrouver leurs correspondants de l’échange avec le Franziskaner Gymnasium Kreuzburg de Großkrotzenburg, près de Francfort. Ils ont pu vivre à l’heure allemande durant une semaine et découvrir des villes comme Aschaffenburg, Hanau (ville des frères Grimm), Seligenstadt, ou Francfort pour plusieurs d’entre eux. La visite du Mathematikum de Giessen a été très appréciée car très interactive. La soirée d’adieu s’est terminée en musique avec des danses réunissant tous les jeunes. A 2020 pour le quarantième anniversaire de l’échange !

dav

sdr

dav

grenoble 001Grâce à l’accueil de nos collégiens de troisième et leur travail de guide, on parle de la journée des Tuiles jusqu’en Finlande !

En effet, lors de notre échange scolaire avec le Lauttasaaren Yhteiskoulu, complexe scolaire proche d’Helsinki, nous avons travaillé autour de la Révolution française  et surtout son  berceau. J’ai nommé Grenoble ! Bien sûr, nous n’avons pas omis de nous rendre jusqu’à Vizille. Et c’est de cela dont il est question dans l’article rédigé par les élèves de 7eC et paru dans le journal local.

Zoomez sans complexe, aucun des participants français n’a fait de progrès en finnois cette année encore…

Frédérique Guevara